Une doula pourquoi ?

 

 

Différentes études montrent que la présence en continu d’une doula diminue la perception de la douleur pendant le travail, aide à vivre un accouchement plus physiologique, c’est-à-dire moins médicalisé, améliore la création du lien mère-enfant et la mise en route de l’allaitement et aide à avoir un meilleur vécu de l’expérience de l’accouchement.

Les femmes qui accouchent ont besoin de contact bienveillant et familier. Combien de femmes se souviendront toute leur vie de la personne présente à leurs côtés lors de l’accouchement ?
Un accompagnement expérimenté et chaleureux est la clé d’un accouchement normal et heureux.
Une présence en continu protège les conditions qui font que l’accouchement se déroule harmonieusement.

Les femmes sont en droit d’exiger qu’on leur fasse confiance, qu’on respecte leur rythme et celui de la naissance. Qu’on soit auprès d’elles tout au long de la grossesse et de l’accouchement, dans un rapport humain, vivant, égalitaire, de soutien. Qu’on les aide, ainsi que leurs conjoints, à accueillir leurs bébés avec tout l’amour, le recueillement et la joie qu’ils souhaitent y mettre.

Il est grand temps que la présence d’une personne connue, expérimentée et chaleureuse auprès d’une femme qui accouche soit considérée comme la norme, le minimum vital, et que cette présence soit accessible à toutes!

Isabelle Brabant, Vivre sa grossesse et son accouchement / Une naissance heureuse